L'Héritage des Ténèbres Index du Forum
S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Michael Stinger

 
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   L'Héritage des Ténèbres Index du Forum » Accueil » » Arbres Généalogiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Michael Stinger
Auror

Inscrit le: 18 Aoû 2013
Messages: 2
Masculin
Avatar: Chris O'Donell
Profession: Auror

MessagePosté le: 25/08/2013, 17:48    Sujet du message: Michael Stinger Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Nom: Stinger.
Prénoms: Michael John Richard.
Date de naissance: 23 avril 1955.
Nationalité: Anglaise.
Profession: Auror.
Situation familiale: Célibataire.
Aime: Rouler avec ma harley, écouter de la bonne musique, les femmes ( y faut bien ^^).
Déteste: Les mangemorts, Vous-Savez-Qui et les préjugés sur la pureté du sang.
Caractères physiques:Je suis brun avec des cheveux coupés courts, les yeux bleus. Je fais 1m75, assez large d'épaule sans être non plus un armoire à glace.
Signe particulier: Aucun

Biographie:

I/ Une naissance.


-Poussez, Madame Stinger. Poussez, c’est presque fini.
-AAAAAAAAA

De la lumière… Une lumière aveuglante. Où suis-je ? C’est quoi cette sensation désagréable. Tout est flou. Mais qui sont ces personnes ? Il fait tellement froid. Une douleur atroce dans ma poitrine. Je crie de toutes mes forces, jusqu'à ce que mes poumons soit soulagés et habitués à l'air qui rentre et ressort.

-C’est un garçon. Un beau garçon.

Mais c’est qui cette personne ? C’est bras son chaud. Je me sens mieux. Où m’emmène-t-elle ? Elle me met dans quelque chose qui ressemble à ce dans quoi j’ai toujours vécu. Un liquide chaud, agréable. On me sèche avec une matière que je ne connais pas encore le nom mais dont je connais les bienfaits maintenant. On me ramène dans la salle par où je suis arrivé dans ce monde où tous va a une vitesse hallucinante, où le bruit est assourdissant. Maintenant, j’arrive à discerner le monde alentour. La femme qui m’a lavé me met dans les bras d’une autre. En la voyant et en étant dans ses bras, je me sens apaisé. C’est avec cette femme que j’ai partagé ma vie. Un lien existe entre nous. Un lien très fort. Maman…

-Oh ! Susan regarde ce que tu as fait, il est magnifique.
-On l’a fait tous les deux, Jeff.

Un homme s’approche de moi. Le sourire aux lèvres.

-Bienvenue, Michael John Richard Stinger.

II/ Une jeunesse.


Année après année je me rendais compte que l’argent n’était pas un problème. Les jouets coulaient à flot. Et arriva quelque chose de nouveau dans ma vie : l’école. C’était un concept qui avait un certain intérêt. Mes parents me mirent dans une école privée de Londres qui avait des résultats plus qu’excellents. Mais j’ai dû arrêter d’aller à cette école, des évènements déconcertants, incohérent et surtout magique. Mes parents ont fait appel aux plus grands spécialistes de Londres mais aucunes explications rationnelles ne s’imposaient. Au début du mois de juin 1966 une lettre se déposa à travers la fenêtre de ma chambre. Au dos de la l’enveloppe, on pouvait voir écrire :


Mr M. Stinger
Dans sa chambre, aile nord du manoir Stinger
Manoir Stinger
Hyde Park
Le Grand Londres


J’ouvris l’enveloppe et la lut. J’eus du mal à rester calme. Mes yeux parcouraient à une vitesse folle le parchemin :

Cher Mr Stinger

Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription à l'école Poudlard. Vous trouverez ci-joint la liste des équipements et ouvrages nécessaires au bon déroulement de votre scolarité.

Vous recevrez un billet de train pour la voie 9/4 à King's Cross, Londres, pour accèder au Poudlard Express qui partira à 9h précise le 1er septembre.

Veuillez croire en l'expression de nos sentiments distingués.

Minerva McGonagall
Directrice adjointe


-Maman, Papa !
-Monsieur, que ce passe-t-il ?
-Alfred ! J’ai reçu une lettre bizarre.

Mon majordome prit la lettre que je lui tendais, la lut et souriait.

-Je le savais. Félicitation, Monsieur.
-Mais de quoi parles-tu ?
-Je dois parler à vos parents. Venez avec moi.

Alfred expliqua à mes parents et à moi que j’étais un sorcier et que je venais d’être invité à passer mes études dans l’Ecole de Sorcellerie de Poudlard.

-Mais qu’est-ce que vous raconter, Alfred ? C’est n’importe quoi. Ce n’est qu’une simple plaisanterie de quelques jeunes. dit mon père.
-Non, Monsieur. La magie existe. Je suis moi-même sorcier.
-Que dites-vous ? demanda choqué ma mère
-Je suis un sorcier. Je peux même vous le prouver.

Alfred prit, de sa poche intérieur, une drôle de baguette de bois. Il murmura quelque chose d’incompréhensible. Et là apparu un plat de cuisine sentant délicieusement bon et avec cette baguette fit léviter le plat juste devant nous.

-Rappelez-vous des incidents à l’école de Michael. Il est un sorcier et doit apprendre à se servir de ses pouvoirs.

Après quelques jours, mes parents furent décidés à m’envoyer à cette école. Alfred m’aida à trouver les fournitures que demandait Poudlard avec de l’argent sorcier échangé avec de l’argent moldu, c’est comme ça que les sorciers appellent les personnes sans pouvoirs. Nous avions tout et j’avoue avoir été pressé d’être le 1er septembre.

Le jour J est arrivé. Nous étions dans la gare de King’s Cross. Nous passâmes à travers une barrière. J’embrassais mes parents avant de monter dans le train sans oublier Alfred à qui je devais ce nouveau départ.

III/ Une deuxième maison, une seconde famille.


Arrivé à la gare de Pré-au-Lard. Nous passâmes avec d’autres enfants de mon âge sur un grand lac et nous vîmes le château de Poudlard. Un homme gigantesque, du nom de Hagrid, nous accompagnait. Nous arrivions dans la Grande Salle devant la table des professeurs et devant un tabouret avec un chapeau qui ne brillait pas pour sa propreté. Je vis une couture se déchirée et le Choixpeau Magique chanta :


Bienvenue à vous jeunes apprentis.
C’est ici que vous apprendrez,
Toutes les subtilités de la magie.
Ne soyez pas étonné de mon état rapiécé.
Je peux vous dire toutes les pensées
Qui trotte dans votre caboche,
Même si je suis très moche.
Si je sens le courage et la force
Comme le lion le plus féroce.
Gryffondor vous ouvrira ses portes.
Si la fidélité et la justice
Sont pour vous le plus important
C’est chez Pouffsoufle, obligatoirement,
Que vous vivrez sous les meilleurs auspices.
Si la sagesse a une place privilégiée
Comme la perspicacité
Ce n’est plus à en doutait
C’est à Serdaigle que vous devez loger
Le pouvoir et la roublardise,
A Serpentard c’est ça leur devise.
Chez eux vous devez être sûr,
Qu'il faut avoir l’ambition la plus pure.
Maintenant que vous savez tout
Des quatre maisons de Poudlard
Je vais me faire un plaisir de choisir pour vous,
La maison où vous pourrez travailler votre art.


Tous le monde applaudissait. Et enfin une sorcière avec l’air sévère qui nous avait accueilli appela chaque enfant et le Choixpeau casa chaque nouveau élève dans une maison et chacun était accueilli avec un tonnerre d’applaudissements.

-Stinger, Michael

Je m’avançais droit comme une planche. Nerveux au possible, je voyais les serpentards se moquaient de moi, il y a déjà eut des incidents de ce genre parce que mes parents n’étaient pas eux-même des sorciers. Mais quelques élèves plus vieux m’avaient défendus comme un des élèves de Serdaigle, il se nommait Danny Boggart. Je m’installais sur le tabouret, la sorcière me mit le Choixpeau sur la tête et une voix glissait des paroles à mes oreilles.

-Hum… Un Né-Moldu ayant une puissance magique tout à fait honorable pour quelqu’un de ton âge. Mais ce pouvoir est dépassé de loin par ta rigueur et par la façon dont ton esprit est encadré et organisé. Oui… Il me semble que c’est le meilleur choix possible. SERDAIGLE !!!

Un sourire s’étira sur mon visage. Je vis les anciens me faire un signe de bienvenue et ceux de mon âge me parlait de leur monde que je ne connaissais pas mais que j’allais découvrir.

IV/ Une nouvelle vie


Nous sommes en 1973. 7ème année à Poudlard… 7 ans passées dans ce si mystérieux château et école. Les 7 plus belles années de ma vie. Après les remises de diplômes, nous devions nous séparer pour rentrer dans la vie professionnelle mais aussi dans les ténèbres car Vous-Savez-Qui tenait le monde magique des îles britanniques entre ses mains. Certains iront à sa rencontre pour le servir. D’autres iront résister et d’autres ne feront rien de peur de perdre la vie ou de perdre des êtres chers. J’ai décidé depuis ma deuxième année d’études de devenir auror. J’irai donc résister. Mais je n’avais pas les formations requises seulement un entraînement rigoureux de magie mais aussi physique.

Pendant quelques années, je m’informais et fit de petits boulots en commerce du Chemin de Traverse. Quand il me semblait que les livres ne pouvait plus rien m’apprendre, je me suis décidé d’aller voir le célèbre directeur de l’école de Poudlard : Albus Dumbledore. Il me reçu avec joie. Ce fut un entretien extrêmement intéressant, au final il me donna une lettre de recommandation pour faire un stage d’un an au Ministère de la Magie.

Pendant ce stage j’apprenais tous ce que je pouvais apprendre sur le département de la justice magique. Ensuite, j’eus un entretien d’embauche pour le travail d’auror. Je réussis haut la main l’entretien et l’épreuve pratique. Josh Benneth m’accepta dans les rangs des aurors. Nous sommes en 1980. Mon combat contre les ténèbres commence.
25/08/2013, 17:48
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:58    Sujet du message: Michael Stinger

Aujourd’hui à 11:58
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   L'Héritage des Ténèbres Index du Forum » Arbres Généalogiques

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield